Aménagement d'examens

La personne en situation de handicap peut bénéficier de modes d’examens adaptés. Chaque université à sa propre mission handicap.

Pour qui ?

Toutes personnes en situation de handicap inscrite à :

  • un examen de l’enseignement supérieur
  • un examen de l’agriculture
  • un concours (privé/public)
  • un diplôme universitaire (licence, master, doctorat)
  • BTS
  • Diplôme comptable supérieur (DGCS)
  • CFA

Quelles conditions ?

Chaque aménagement est personnalisé et spécifique. Il convient de se renseigner auprès du service de médecine de l’université de rattachement.

A savoir : il est obligatoire d’habiter dans le département du Val d’Oise pour effectuer une de demande d’aménagement auprès de la MDPH du 95.

Comment déposer une demande ?

En fonction de l’aménagement demandé, la personne doit d’adresser à :

  • au service de médecine de l’université de rattachement pour :

examens

concours

diplômes universitaires (licence master doctorat)

BTS

diplôme de comptable supérieur (DGCS)

  • à la MDPH pour :

autres examens de l’enseignement supérieur

examens de l’agriculture

les candidats individuels

les candidats scolarisés en CFA

les concours privés (podologue, kinésithérapeute, infirmiers, éducation agronomique, vétérinaires, écoles de commerce)

  • au responsable de l’examen ou du concours qui décide des aménagements à mettre en place, sur la base d’un avis du médecin traitant du candidat, ou du médecin de prévention rattaché à l’établissement pour :

concours de la fonction publique

permis de conduire

Quelles pièces à fournir ?

Pour la MDPH du 95, la personne souhaitant bénéficier de l’aménagement doit effectuer une demande spécifique accompagnée de pièces obligatoires justificatives de sa demande.

Le dossier de demande doit comporter :

  • la demande d’Aménagement des examens de l’enseignement scolaire pour les candidats scolarisés et non scolarisés présentant un handicap téléchargeable ici où à demander à maisonduhandicap@valdoise.fr
  • une attestation de scolarité en cours de validité
  • un certificat médical détaillé avec la pathologie à l’origine du handicap. Il doit être précisé les répercussions sur la vie quotidienne, les incapacités et les besoins de la personne.
  • tout bilan spécialisé utile à la compréhension de la difficulté rencontrée
  • pour les cas de dyslexie ou de trouble spécifique des apprentissages il doit être fourni :

- un bilan orthophonique étalonné récent

- selon les cas : un bilan psychométrique, un bilan psychomoteur d’ergothérapeute

- une copie des aménagements précédents

- une production d’écrits spontanés récente